Accueil | Agenda International | Nous écrire
SOMMET KANANASKIS SUMMIT
Juin 2002 Canada
Le Canada appuie
le Développement durable en Afrique

Johannesburg (Afrique du Sud) – La ministre de la Coopération internationale, Susan Whelan, a annoncé aujourd'hui que le Canada, par l'intermédiaire de l'Agence canadienne de développement international (ACDI), versera 28,5 millions de dollars pour aider les Africains et les Africaines à accroître leur qualité de vie, celle de leurs familles et de leurs communautés. Cette somme contribuera à relancer la production agricole du Ghana et de l'Éthiopie, à améliorer le logement social en Afrique du Sud, et à stimuler la croissance de l'économie et de l'emploi en Afrique australe.

« Des emplois, de la nourriture et des logements – voilà des éléments essentiels pour réduire la pauvreté et accroître le bien-être de la population en Afrique, a déclaré la ministre Whelan. Les gens qui vivent dans les pays en développement ont besoin d'expérience et de connaissances pour mettre en oeuvre des initiatives qui créeront des emplois et stimuleront la croissance économique. Ils doivent améliorer leurs ressources agricoles et technologiques en vue d'accroître leur sécurité alimentaire. Leurs gouvernements et collectivités doivent reconnaître le droit au logement comme un droit fondamental. Le Canada appuie les gouvernements et les populations des pays africains afin qu'ils acquièrent la technologie et les capacités nécessaires pour que l'Afrique profite d'un développement durable. »

La ministre Whelan, participe au Sommet mondial sur le développement durable, qui se déroule à Johannesburg,en Afrique du Sud, du 26 août au 4 septembre 2002. Ledéveloppement durable, c'est l'équilibre entre les priorités de nature humaine, économique et environnementale, une approche qui accroît la qualité de vie et qui permet à un plus grand nombre de personnes et de communautés, partout dans le monde, de satisfaire plus facilement leurs besoins essentiels. Tel que proposé par les Nations Unies, l'agriculture est l'une des priorités de discussion pendant le Sommet.

« Le perfectionnement des compétences et le partage du savoir permettront aux pays africains de faire un meilleur usage de leurs ressources naturelles et économiques et de les conserver, a ajouté la ministreWhelan. Des activités agricoles et économiques bien gérées et productives ainsi que des services sociaux sont essentiels aux pratiques de développement durable et cruciales pour répondre aux besoins actuels et futurs de la population. »

Le financement de telles initiatives est prévu dans le budget fédéral de décembre 2001 et s'inscrit donc dans le cadre financier en place.

Le Canada appuie
le Développement durable en Afrique
Le Financement annoncé aujourd'hui
servira à appuyer les Initiatives suivantes:

  • 12 millions de dollars sur six ans et demi seront versés à trois grandes institutions gouvernementales de la région d'Amhara (Éthiopie) – la Commission for Sustainable Agriculture and Environmental Rehabilitation Amhara Region, le Bureau of Agriculture, et le Amhara Region Agricultural Research Institute – et à des associations locales d'agriculteurs afin de les aider à développer et à promouvoir une utilisation durable de l'eau aux fins d'irrigation. Cette initiative appuiera la formation de personnel technique et de représentants officiels du gouvernement dans les domaines technique et organisationnel – comment planifier, concevoir, bâtir et gérer des mécanismes de récupération de l'eau et des aménagements hydro-agricoles. Elle modernisera les installations des institutions d'Amhara et leur fournira de l'équipement. On mettra au point des techniques et des technologies agricoles qu'on enseignera aux agriculteurs. On mettra également sur pied des associations pour les utilisateurs d'eau où les membres seront formés sur les méthodes d'irrigation et de conservation de l'eau;
  • 10 millions de dollars seront octroyés au ministère de l'Alimentation et de l'Agriculture du Ghana, ainsi qu'à de grands instituts de recherche nationaux qui travaillent dans le Nord du Ghana, par l'entremise de PARTNERS in Rural Development et de Agriteam Canada Consulting Ltd., en vue d'améliorer l'accès à l'information et aux technologies agricoles et leur utilisation par les ménages agricoles locaux à faible revenu et disposant de peu de ressources, les entrepreneurs agro-alimentaires, les commerçants et les collectivités. Cette initiative aidera les agriculteurs locaux et les collectivités agricoles à intégrer leurs besoins aux priorités et aux programmes institutionnels du Ghana – en veillant à ce que les agriculteurs eux-mêmes participent à la recherche, au développement et à l'adoption de technologies agricoles plus diversifiées, plus durables et plus appropriées qui renforceront la gestion des exploitations agricoles et des ménages;
  • 4,2 millions de dollars au South Africa Banking Council, afin de stimuler l'investissement du secteur privé en Afrique australe et d'encourager ainsi la croissance de l'économie et de l'emploi. Le Banking Council travaillera au renforcement des capacités des gouvernements d'Afrique australe, des organismes de développement et des institutions financières dans le but de concevoir, d'évaluer, de mettre en marché et de mettre en oeuvre des initiatives d'investissement dans le cadre de partenariats entre les secteurs public et privé. Cette initiative permettra également d'élaborer des programmes de formation pour les partenariats entre les secteurs public et privé, programmes qui seront enseignés au niveau local dans des établissements de toute la région. En Afrique australe, les partenariats entre les secteurs public et privé sont essentiels afin de favoriser l'investissement étranger et de promouvoir une plus grande équité aux plans social et économique;
  • 2,3 millions de dollars à Abri international pour l'aider à fournir des logements subventionnés à des groupes à faible revenu d'Afrique du Sud. Cette initiative apportera une aide technique canadienne à des autorités locales, à des organisations non gouvernementales et à des syndicats qui assument un rôle innovateur en matière de logements sociaux en Afrique du Sud, et qui pourront ainsi mieux développer et gérer un nombre croissant d'unités de logement. D'autres intervenants clés pourront recevoir une aide technique en vue de réaliser des projets de logement social tout en tenant compte des enjeux suivants : la durabilité sociale, économique et environnementale; l'égalité entre les sexes; la participation des jeunes; la prévention du VIH/sida, et les interventions contre le VIH/sida. Cette aide technique se fera par l'entremise d'échanges locaux, régionaux et internationaux; de stages de formation; de consultation auprès d'experts locaux, et du partage du savoir-faire technique de la part de Canadiens et Canadiennes.
source : (2002-45) Communiqué de presse ACDI du 31 août 2002