Courriel
actualités
salons, colloques et conférences
J'aime l'Afrique
Mgr Roger Ébacher Archevêque de Gatineau-Hull au Congo (RDC) et en Zambie :

"J’ai été touché par la capacité d’accueil des gens rencontrés, leur sens de l’hospitalité, leur cordialité."
Pour la première fois de ma vie, je suis allé en Afrique en novembre 2004
. Avec un petit groupe de personnes qui oeuvrent bénévolement pour Développement et Paix (ONG fondée par les évêques Canadiens à la suite du Concile Vatican II pour être leur instrument d’éducation à la solidarité internationale et de partage avec des partenaires à travers le monde afin de soutenir le développement, la justice et la paix), je suis allé en République Démocratique du Congo et en Zambie.


Nous avons vécu une semaine inoubliable
Ce fut pour moi une expérience bien touchante. Nous avons été reçus à Lubumbashi (RDC) à la fois par une dizaine de partenaires de Développement et Paix et aussi par le diocèse catholique. Nous avons vécu une semaine inoubliable. De très nombreuses rencontres nous ont quelque peu sensibilisés aux divers problèmes qui se posent à cette population congolaise.
J’ai senti dans la population un grand désir de partage
Ces défis sont très nombreux et toujours difficiles à relever. Mais j’ai senti dans la population un grand désir de partage. J’ai été touché par la capacité d’accueil des gens rencontrés, leur sens de l’hospitalité, leur cordialité. Et surtout, j’ai été fort impressionné par leur désir intense de paix. Il est vrai que la RDC cherche à sortir de plusieurs années de guerres qui coûtent lourd à la qualité de la vie et à l’organisation sociale, économique, culturelle et politique du pays.
Son Excellence Monseigneur l’archevêque de Lubumbashi
m’a même invité à présider une messe solennelle dans sa cathédrale

Nous avons eu aussi l’occasion de vivre avec de grands groupes quelques célébrations liturgiques très vivantes. Son Excellence Monseigneur l’archevêque de Lubumbashi m’a même invité à présider une messe solennelle dans sa cathédrale. Il y avait réuni le clergé et les forces vives du diocèse. J’ai pu alors, en m’appuyant sur le message si puissant des évêques de la RDC intitulé « Trop, c’est trop », affirmer clairement notre soutien à ces œuvres de paix et notre admiration pour le courage de ce peuple et sa détermination à travailler à ce que s’instaure dans le pays un État de droit démocratique, issu d’élections légitimes et ayant une constitution qui garantisse la dignité et le respect de chaque personne.

Séjour en Zambie
Notre séjour en Zambie fut plus court mais aussi fort intéressant. Nous avons en particulier, avec une ONG nommée « Women for change » (partenaire de Développement et Paix), pu visiter quelques villages dans la brousse et y constater les efforts intenses faits pour y développer des situations qui favorisent la santé (saine alimentation, eau, dispensaire), l’éducation (petites écoles) et aussi des relations dignes et justes entre hommes et femmes dans la vie familiale et quotidienne. Nous y avons été reçus par des danses, des chants, des exposés sous diverses formes pour nous faire connaître les projets en marche.
Ce fut là une journée fort bien remplie mais très instructive pour moi.
Je garde un souvenir ému de ce voyage. Merci à vous toutes et tous qui nous y avez si bien accueillis.
Roger Ébacher
Archevêque de Gatineau-Hull
17 mars 2004
 
Adresse :
Roger Ébacher
Archevêque de Gatineau-Hull

Cliquer pour envoyer un message
Une semaine inoubliable au Congo (RDC) et en Zambie

 


Copyright © 2006 Ahibo Inc. Tous droits réservés.