ISA, Portail No1 d'Afrique, Portal No1 to Africa
Sorry, your browser doesn't support Java.
Premier ministre
du Japon
TICAD et NEPAD
À l'avènement du XXI° siècle, nombre d'Africains ont vu leurs systèmes politiques s'ouvrir de manière spectaculaire, ainsi que de meilleures gestions économiques porter leurs fruits. Mais d'énormes défis subsistent, notamment le fait intolérable que 46 pour cent des habitants de l'Afrique subsaharienne continuent de vivre avec moins d'un dollar par jour.

La faiblesse institutionnelle, la mauvaise gouvernance et l'instabilité politique continuent de constituer les principaux obstacles au développement. En outre, la progression rapide du VIH/sida ravage non seulement la santé des habitants, mais aussi le tissu même de la société ainsi que la productivité économique. L'Afrique risque également d'être exclue du processus global de mondialisation et de ne pas profiter des nombreux bienfaits des nouvelles Technologies de l'information et de la communication dans le monde.

En réaction, plusieurs pays africains ont adopté des initiatives audacieuses en se fixant des priorités régionales et sous-régionales pour le nouveau siècle. Lors du sommet de l'Organisation de l'Unité africaine (OUA) en juillet 2001, ces initiatives ont été intégrées dans une vision unique pour l'avenir de l'Afrique et elles ont par la suite été lancées en tant que Nouveau partenariat pour le développement de l'Afrique (NEPAD). La création de l'Union africaine (UA), en juillet 2002, a constitué un jalon important dans la promulgation de la vision que l'Afrique a d'elle-même, et le NEPAD est devenu une initiative relevant de l'Union africaine.

En octobre 2002, l'Assemblée générale de l'ONU a entériné la recommandation du Secrétaire général Kofi Annan selon laquelle le NEPAD devrait servir de cadre pour l'appui de la communauté internationale au développement de l'Afrique.

La TICAD soutient pleinement le NEPAD et offre une tribune sans précédent pour un dialogue de haut niveau et la recherche d'un consensus, aux fins d'appuyer cet effort dirigé par les Africains eux-mêmes.

La TICAD III s'engage pleinement à créer une synergie totale entre les travaux de la TICAD et les approches du NEPAD.

source : document sommet 2003
Dossiers Spéciaux